À Lyon, l’hôpital de la Croix-Rousse a dévelop­pé une coopéra­tion entre manips et radi­o­logues pour réalis­er des volumétries hépa­tiques. Cette tech­nique per­met de seg­menter le foie, d’évaluer le vol­ume de la tumeur, ain­si que de la localis­er de manière pré­cise par rap­port aux dif­férents seg­ments du foie. Ces recon­struc­tions en post-traite­ment ser­vent aux radi­o­logues pour éval­uer l’avant et l’après-embolisation por­tale, et aux chirurgiens diges­tifs pour éval­uer le...