Si le principe du scan­ner dou­ble énergie est con­nu depuis les années soix­ante-dix, son développe­ment clin­ique est beau­coup plus récent (2006). Il est lié à l’amélioration des capac­ités infor­ma­tiques pour la recon­struc­tion d’images à par­tir de grandes mass­es de don­nées acquis­es, et aux pro­grès dans la tech­nolo­gie des tubes, des sta­t­ifs et des détecteurs. Le scan­ner dou­ble énergie com­mence à être util­isé en pra­tique clin­ique. Pour bien com­pren­dre ce que recou­vre...