En Europe, l’hôpital Saint-Éloi de Montpellier a été le premier établissement à s’équiper de la salle interventionnelle 4D Infinix-i 4DCT®, de la société japonaise Toshiba. Mise en service au printemps 2017, elle regroupe trois modalités d’imagerie : le scanner, l’échographie et l’angiographie.

Une imagerie 3D dans le temps

« À la base, c’est surtout un scanner qui est combiné à une salle d’angiographie. Les deux fonctionnent ensemble et on peut passer facilement de l’un à l’autre »...