Pour développer et valider leurs systèmes d’intelligence artificielle en imagerie, les chercheurs ont besoin de quantités massives de clichés, annotés par des professionnels. L’université Stanford, en Californie, l’a bien compris, qui a mis en ligne en janvier 2019 une base de données de 224 316 radiographies thoraciques baptisée CheXperts. Des images collectées de manière rétrospective entre 2002 et 2017 à l’hôpital de Stanford auprès de 65 240 patients.

14 critères d’observation

Chacune...