À l’occasion de la journée de printemps de la Société d’imagerie abdominale et digestive (SIAD), organisée à l’hôpital européen Georges-Pompidou (Paris), le 1er avril, Marc Zins a détaillé différentes manières d’aller plus vite en IRM. Il s’est notamment intéressé à deux séquences particulières : le compressed sensing, ou acquisition comprimée, et la reconstruction d’image par apprentissage profond, ou deep learning reconstruction.

Améliorer l’expérience patient

« Pourquoi aller plus vite ? »

François MALLORDY