Au Royaume-Uni, des chercheurs de l’University College et du King’s College à Londres ont développé un système basé sur l’intelligence artificielle pour détecter la réponse au traitement de la sclérose en plaques. Les travaux, menés par Parashkev Nachev, chercheur à l’Institut de neurologie de l’University College London (UCL), ont fait l’objet d’une publication dans la revue Nature au mois de juin.

Observer les changements du cerveau

« Nous avons comparé la capacité des modèles...