Classer les demandes d’examens comme les lésions du sein ou de la prostate permettrait-il d’améliorer leur qualité ? C’est la proposition lancée par une équipe de l’Universiyy of Southern California à Los Angeles et de l'Advocate Illinois Masonic Medical Center, à Chicago. Dans un article publié dans la revue European Journal of Radiology [1], elle défend l’utilisation de critères RI-RADS (Reason for exam Imaging Reporting and Data System) pour évaluer et standardiser les demandes d’examens...