Une fois n’est pas coutume, les manipulateurs radio, les radiologues, les médecins nucléaires et les radiothérapeutes se sont réunis via leurs conseils nationaux professionnels dans un courrier commun pour attirer l’attention du Gouvernement sur le « déficit criant » de manipulateurs radio. Ils l’ont envoyé le 1er juillet 2020 à la ministre de l’enseignement supérieur et au ministre de la santé.

Un fichier imparfaitement actualisé

Selon les derniers chiffres de la Direction de la recherche...

Benjamin BASSEREAU