Docteur Imago / Pourquoi avoir ouvert, de votre propre initiative, le capital de votre groupe à des financiers non-radiologues ?

Gregory Lenczner / J’ai vu ce qui s’était passé avec la biologie médicale et je me suis dit que ça allait aussi se produire en imagerie médicale, quoi que nous fassions, car les radiologues vieillissent et vont céder leurs parts aux groupes financiers. J’ai avancé cette idée il y a 5 ou 6 ans et je l’ai fait mûrir petit à petit dans l’esprit de mes associés.

Jérôme HOFF