Le radiologue « dépisteur » pourrait-il devenir un surspécialiste de l’imagerie médicale ? C’est en tout cas ce que propose la radiologue américaine Hannah Milch, affiliée à l’université de Californie UCLA, dans la revue JACR [1].

L’imagerie au cœur du dépistage

Pour le dépistage du cancer du sein – et peut-être prochainement du cancer du poumon – l’imagerie est incontournable, observe-t-elle : « Le dépistage par imagerie est devenu une composante essentielle de la médecine préventive, qui...

Carla FERRAND
Bibliographie
  1. Milch H. S., Haramati L. B., « Call for a new radiology subspecialty in imaging-based screening », Journal of the American College of Radiology, janvier 2021, vol. 18, n° 1, p. 198-201. DOI : 10.1016/j.jacr.2020.09.026.