La radioprotection des patients s’est maintenue à un bon niveau en 2019, annonce l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). « Le nombre d’événements déclarés est très faible au regard du nombre d’actes réalisés et de leur complexité », a déclaré Bernard Doroszczuk, son président, lors de ses vœux à la presse jeudi 23 janvier.

Le manque de personnel menace la radioprotection

« Nous avons enregistré 4 événements significatifs de radioprotection de niveau 2 en radiothérapie pour 200 000 patients »...