Les revenus d’activité moyens des radiologues libéraux ont chuté de 6,2 % entre 2019 et 2020, d’après les données publiées le 5 juillet par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES). Cette réduction a davantage affecté les radiologues conventionnés du secteur 1 (-7,4 %) que ceux du secteur 2 (-4,3 %).

La quatrième plus forte baisse

À l’exception des gynécologues et des oncologues, toutes les spécialités ont vu leur revenu libéral baisser en 2020...

Jérôme HOFF