« La mort dans l’âme », ils ont décidé d'employer les grands moyens. Le 14 janvier, lors d’une conférence de presse organisée à Paris, des représentants du Collectif interhôpitaux (CIH), l’une des organisations qui mènent la fronde des personnels hospitaliers, ont annoncé leur démission et celle de nombreux chefs de service de leurs fonctions administratives.

Plus de 1 100 démissionnaires

Actuellement, la liste des démissionnaires compte plus de 1 100 signatures de chefs de service et de...