Depuis 3 mois, la crise du COVID-19 a bouleversé l’organisation des structures de radiologie ainsi que le volume des examens. Dans un article de la revue Journal of the American College of Radiology [1], des membres du département de radiologie de la faculté de médecine de l’université de Stanford, en Californie, analysent les conséquences de cette période et fournissent un modèle d’estimation de la reprise d’activité en radiologie dans les semaines et les mois à venir aux États-Unis.

Carla FERRAND
Bibliographie
  1. Madhuripan N., Cheung H. M.-C., Cheong L. H. A. et coll., « Variables Influencing Radiology Volume Recovery During the Next Phase of the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) pandemic », Journal of the American College of Radiology, 1er juin 2020, sous presse. DOI : 10.1016/j.jacr.2020.05.026.