Trois syndicats médicaux se mobilisent pour promouvoir le dépistage du cancer du poumon. Dans une tribune commune, la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), le Syndicat national de l’appareil respiratoire (SAR) et le Syndicat national des radiothérapeutes oncologues (SNRO) demandent la mise en place d’un dépistage du cancer broncho-pulmonaire par scanner basse dose chez les patients à risque.

Une tribune en forme de pétition

Au 18 novembre, 429 médecins avaient déjà signé la...

Carla FERRAND