« La crise met en exergue les difficultés de notre système de soins qui peut être très déstabilisé par un gros afflux de malades. Malgré une grande capacité d’adaptation, qui permet globalement une prise charge des pathologies urgentes ou semi urgentes, ça reste un système de soins dégradé. »

Charge psychologique

« La crise Covid nous rappelle pourquoi nous faisons ce métier : pour aider les gens, les soigner ; ça ne change pas notre vocation. En revanche, elle fragilise la psychologie de...

Carla FERRAND