« Il faut déléguer certaines tâches des manipulateurs »

François_CottonFrançois Cotton, radiologue chef du pôle imagerie aux Hospices civils de Lyon (69) et président de la SFNR

La pénurie de manipulateurs se manifeste par des fermetures de vacations et des situations un peu tendues par manque d’effectif sur la permanence de soins. Toutes les modalités sont touchées, un peu moins l’IRM et l’interventionnel. Cette pénurie ne se traduit pas par une plus grande charge de travail pour les radiologues, mais...

François MALLORDY