L’installation des équipements matériels lourds mentionnés à l’article R.6122–26 du Code de la santé publique, soit, pour l’imagerie médicale, les scanners, IRM, cyclotrons et « caméra à scintillation munie ou non de détecteur d’émission de positons en coïncidence, tomographe à émissions, caméra à positons » est soumise à l’autorisation des directeurs des agences régionales de santé. Ces derniers évaluent notamment si les projets d’installation répondent aux besoins de santé de la population...

Jérôme HOFF