Exposition technique

Des échographes et mammographes plus polyvalents à l’ECR 2024

Sur l'exposition technique de l'ECR 2024, les constructeurs ont dévoilé leurs nouveautés en échographie et mammographie. Les nouveaux systèmes se veulent plus versatiles pour améliorer le flux de travail avec une meilleure qualité d'image.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 22/03/24 à 15:00 Lecture 2min.

Canon medical systems a lancé Aplio i, une nouvelle plateforme qui vient compléter sa gamme d’échographes en milieu de gamme. © Solenn Duplessy

Au Congrès européen de radiologie (ECR) 2024, Canon Medical Systems a lancé une nouvelle plateforme d’échographe milieu de gamme, Aplio me®. Cet appareil embarque une sonde ultra hautes fréquences qui couvre le domaine d’application de deux sondes afin de réaliser tous les examens en musculosquelettique, ou encore des outils de collaboration intégrés pour aider les manipulateurs radio à partager leurs données en direct avec un expert, assure Geneviève Vaudran, cheffe de marché ultrason chez Canon.

L’imagerie du corps entier

Le constructeur GE HealthCare a lancé une nouvelle gamme d’échographes à l’ECR. Parmi ceux-ci, l'échographe polyvalent baptisé Logiq Totus® est conçu pour l’imagerie du corps entier. Celui-ci offre une qualité d’imagerie avancée et des outils permettant, selon la compagnie, d’améliorer l’efficacité du flux de travail dans un contexte de pénurie de radiologues.

Une interface adaptée à l'interventionnel

Esaote était également à l'ECR avec un système d'écho

Il vous reste 65% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

16 Avr

7:33

Un arrêté du 4 avril fixe à 7 en imagerie médicale et 2 en médecine nucléaire « le nombre de médecins en exercice susceptibles d'accéder au troisième cycle des études de médecine pour suivre un diplôme d'études spécialisées, une option ou une formation spécialisée transversale, par spécialité et par subdivision. »
15 Avr

14:40

Les algorithmes d’apprentissage profond pour la segmentation par IRM de la prostate ont démontré une précision comparable à celle des radiologues experts malgré des paramètres variables, de sorte que les recherches futures devraient s’orienter vers l’évaluation de la robustesse de la segmentation et des résultats pour les patients dans divers contextes cliniques, selon une revue systématique publiée dans Radiology: Artificial Intelligence.

11:34

Le score calcique de l'artère coronaire obtenu par reconstruction basée sur l'apprentissage profond serait sous-estimé par rapport à l'image standard (étude).

7:52

L’Académie nationale de médecine a identifié les freins au développement de la recherche clinique en France tels que les lourdeurs administratives, les difficultés à obtenir des financements académiques ou encore les difficultés d’adaptation rapide aux nouvelles technologies de santé. Elle a émis 5 recommandations : limiter les délais règlementaires ou encore restructurer l’organisation des CHU autour de pôles hospitalo-universitaires intégrant des services de soins, des laboratoires et des équipes de recherche.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR