Pratiques professionnelles

David Gruson : « Le développement de l’IA va faire glisser la radiologie vers une activité plus interventionnelle »

Dans une note parue en janvier 2019, l’Institut Montaigne anticipe les effets de l’arrivée de l’intelligence artificielle sur les professions de santé, tant au niveau des pratiques que des ressources humaines. Selon David Gruson, l’un des rédacteurs de ce rapport, le métier de radiologue va changer et la profession doit développer des mécanismes de régulation pour assurer une supervision humaine.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 14/03/19 à 8:00, mise à jour aujourd'hui à 15:09 Lecture 3 min.

Pour David Gruson, par ailleurs fondateur de l’initiative de Ethik IA pour la régulation du déploiement de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé, l'IA engendrera une transformation des conditions d’exercice des radiologues. © ELOMBARD

Docteur Imago / L’institut Montaigne s’est intéressé à l’impact de l’IA sur les ressources humaines dans le domaine de la santé. Quels vont être ces effets ?

David Gruson / Nous avons constaté des cas de déploiement rapide de l’IA dans le domaine de la santé, mais il faut aller au-delà du débat public qui présente trop vite le radiologue comme une espèce en voie de disparition. Certes l’IA affectera davantage les professions médicales et soignantes dans les disciplines où le code numérique est la matière première, comme en radiologie, mais cet impact est aujourd’hui très difficile à quantifier en termes d’effet sur le nombre d’équivalents temps plein (ETP). L’impact observable en matière de ressources humaines se situe plus sur les fonctions support, par exemple les métiers d’administration, de gestion, de logistique. Pour ces postes, nous estimons que le nombre d’emplois substituables se situe entre 40 000 et 80 000 ETP.

D. I. / Le document de l’Institut Montaigne mentionne que « le re

Il vous reste 78% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR