Écoresponsabilité

Gustave-Roussy se lance dans le recyclage du gadolinium

Lancée en octobre 2021, l’initiative MEGADORE vise à réduire l’impact environnemental des produits de contraste de gadolinium en recyclant les doses non utilisées dans les seringues pré-dosées. Gustave-Roussy est le premier centre de lutte contre le cancer en France à intégrer cette initiative.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 08/04/22 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 2min.

« Une fois tous ces produits recyclés, nous espérons qu’il y aura moins de gadolinium dans les nappes phréatiques françaises, dans les rivières, l'océan et la mer Méditerranée », confie Samy Ammari. © S. D.

Un petit pas vers une imagerie plus « verte ». À Villejuif (94), Gustave-Roussy est le premier centre de lutte contre le cancer à rejoindre le projet MEGADORE, pour medical gadolinium recycling, qui a mis en place une filière de recyclage des doses non utilisées de gadolinium. Une initiative développée au sein l’université de Bretagne occidentale (Brest) par une équipe pluridisciplinaire incluant notamment des radiologues, et soutenue par des partenaires industriels et académiques.

Le gadolinium pollue les rivières

Le gadolinium est l’un des métaux appelés « terres rares » et une ressource non renouvelable. « C’est une matière première extraite à 90 % en Chine. Son mode d'extraction est en lui-même polluant », rappelle Samy Ammari, radiologue à Gustave-Roussy, et l’un des premiers radiologues à participer au projet. Des études, notamment françaises ont montré que le gadolinium utilisé en imagerie médicale se retrouve dans les milieux naturels. « L’urine contenant du gadolinium reste dans

Il vous reste 64% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

2 commentaires

Commenter cet article
  1. Jérôme HoffBonjour, Vous pouvez contacter les animateurs du projet par e-mail à cette adresse : contact@megadore.org. Bien cordialement.
    Il y a 2 ans
  2. raspail.comptaIl serait judicieux de diffuser les contacts pour adhérer à ce projet Megadore, car rien ne semble s'opposer à une diffusion rapide de cette action ?.. Cordialement F Desmonts
    Il y a 2 ans

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

16 Avr

7:33

Un arrêté du 4 avril fixe à 7 en imagerie médicale et 2 en médecine nucléaire « le nombre de médecins en exercice susceptibles d'accéder au troisième cycle des études de médecine pour suivre un diplôme d'études spécialisées, une option ou une formation spécialisée transversale, par spécialité et par subdivision. »
15 Avr

14:40

Les algorithmes d’apprentissage profond pour la segmentation par IRM de la prostate ont démontré une précision comparable à celle des radiologues experts malgré des paramètres variables, de sorte que les recherches futures devraient s’orienter vers l’évaluation de la robustesse de la segmentation et des résultats pour les patients dans divers contextes cliniques, selon une revue systématique publiée dans Radiology: Artificial Intelligence.

11:34

Le score calcique de l'artère coronaire obtenu par reconstruction basée sur l'apprentissage profond serait sous-estimé par rapport à l'image standard (étude).

7:52

L’Académie nationale de médecine a identifié les freins au développement de la recherche clinique en France tels que les lourdeurs administratives, les difficultés à obtenir des financements académiques ou encore les difficultés d’adaptation rapide aux nouvelles technologies de santé. Elle a émis 5 recommandations : limiter les délais règlementaires ou encore restructurer l’organisation des CHU autour de pôles hospitalo-universitaires intégrant des services de soins, des laboratoires et des équipes de recherche.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR