Ségur numérique

Le projet DRIM-M prépare le partage des données d’imagerie

Dans le cadre du Ségur du numérique en santé, le Gouvernement, en collaboration avec le G4 et les médecins nucléaires, met au point le projet DRIM-M pour le partage des données d’imagerie via le DMP. Le projet démarrera fin 2023 avec la mise à jour des RIS et la mise en place de DRIMbox.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 06/07/23 à 7:30, mise à jour le 11/09/23 à 13:24 Lecture 3 min.

Les cabinets d’imagerie connecteront leur PACS au réseau via une passerelle nommée « DRIMbox ». Une fois l’examen d’imagerie réalisé, le compte rendu, validé sur le RIS, sera déposé sur le DMP du patient mais les images resteront stockées dans le PACS (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Les examens d’imagerie seront bientôt accessibles sur Mon espace santé. La vague 2 du Ségur du numérique en santé, qui démarrera au dernier trimestre 2023, veut en effet étendre le dossier médical partagé (DMP) aux données d’imagerie dans le cadre du projet DRIM-M (data radiologie imagerie médicale & médecine nucléaire).

Généraliser le partage des images

« Aujourd’hui, dans la vague 1 du Ségur, on partage les comptes rendus d’imagerie. L’idée dans la vague 2 est donc de généraliser le partage des images aux professionnels de santé et aux patients », informe Jean-Marc Chevilley, directeur de projets de la délégation ministérielle au numérique en santé au sein du ministère de la Santé et de la Prévention. À travers ce réseau national de partage d’images, les patients auront accès à leur examen d’imagerie n’importe où sur le territoire via un lien disponible dans Mon espace santé et les professionnels de santé en imagerie - radiologues, médecins nucléaires – pourront visualiser tous les exa

Il vous reste 81% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR