Le coroscanner est de plus en plus utilisé pour l'évaluation des patients présentant une douleur thoracique stable. Il montre en effet une sensibilité et une spécificité élevées pour détecter les coronaropathies. Cependant, « bien qu’il améliore la certitude diagnostique, son effet sur les résultats cliniques à 5 ans est inconnu », notent les auteurs de l'étude SCOT-HEART, en préambule d’un article publié dans le New England Journal of Medicine [1].

Plus de 4 000 patients inclus

Pour combler...