De nouvelles données encourageantes pour les supporters du dépistage organisé du cancer du poumon. Dans un communiqué daté du 22 novembre 2022, la Société nord-américaine de radiologie annonce la publication des résultats d’une étude internationale menée sur 20 ans, qui montre que « le diagnostic du cancer du poumon à un stade précoce grâce à un dépistage par tomodensitométrie à faible dose améliore considérablement le taux de survie à long terme des patients atteints de cancer. »

87 000...

Benjamin BASSEREAU