Au Congrès européen de radiologie 2021, Joana Santos professeur au sein du département d’imagerie médicale et radiothérapie de l’école polytechnique de Coimbra, au Portugal, a fait le point sur l’usage des protections gonadiques lors des examens d’imagerie. « En 2015, l’Eurosafe imaging recommandait d’utiliser les protections gonadiques à poser sur les patients chez l’homme mais pas chez la femme, car elles étaient considérées comme pouvant augmenter la dose aux ovaires », a‑t-elle rappel...

Sihem BOULTIF