À Paris, le service de radiopédiatrie de l’hôpital Bicêtre-AP-HP s’est spécialisé dans la prise en charge des fistules portosystémiques congénitales chez le nouveau-né. Son équipe de radiopédiatres interventionnels a réalisé deux premières mondiales en mai et décembre 2020 en traitant de façon mini-invasive des bébés extraits prématurément à 32 et 33 semaines de grossesse.

Des malformations à risque

« Chez le fœtus, les fistules portosystémiques peuvent générer des insuffisances cardiaques...

Carla FERRAND