Des chercheurs de NeuroSpin au CEA Paris-Saclay (91) ont mis au point une méthode qui permet de réduire de façon drastique les temps d’acquisition en IRM ultra haut champ. Avec cette technique, recueillir les données d’un cerveau humain avec une résolution de 100 µm sur un scanner à 11,7 T prendrait une dizaine de minutes au lieu de 3 heures avec les protocoles standards, affirme le CEA (DRF/Joliot) sur son site.

Des schémas d’échantillonnage optimisés

Les chercheurs ont développé un...

Carla FERRAND