On attendait avec impatience le premier volet de l’évaluation de la Haute Autorité de santé (HAS) des performances de la tomosynthèse dans le dépistage organisé du cancer du sein. Las ! La présentation, prévue lors d’une session des Journées francophones de radiologie dédiée au dépistage organisé du cancer du sein, vendredi 11 octobre, n’a pas eu lieu. « Le rapport d’évaluation n’a pas encore été validé », a expliqué Luc Ceugnart, radiologue au centre Oscar-Lambret de Lille (Nord) et...