Quand il s’agit de rédiger un compte rendu radiologique, vous préférez du texte libre ou un modèle structuré ? Le 29 novembre 2020, une session du congrès de la Société nord-américaine de radiologie (RSNA) a fait débattre des supporters des deux approches

Celui qui défend le compte rendu structuré

Le premier, Adam Flanders, est radiologue, codirecteur de l’unité de neuroradiologie à hôpital universitaire Thomas Jefferson de Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis) et vice-président de...

Benjamin BASSEREAU
Bibliographie
  1. Flanders, Adam E. : « Counterpoint: Why Some Imposed Structure Is a Necessity in Radiology Reporting ». Academic Radiology, vol. 26, no 7, juillet 2019, p. 983‑85. DOI.org (Crossref), doi:10.1016/j.acra.2019.03.008.
  2. Dani K. A., Thomas R. G. R., Chapell F. M. et coll., « Computed Tomography and Magnetic Resonance Perfusion Imaging in Ischemic Stroke: Definitions and Thresholds », Annals of Neurology, septembre 2011, vol. 70, no 3, p. 384‑401. DOI : 10.1002/ana.22500.
  3. Herzog R., Elgort D. R., Flanders A. E. « Variability in Diagnostic Error Rates of 10 MRI Centers Performing Lumbar Spine MRI Examinations on the Same Patient within a 3-Week Period », The Spine Journal, avril 2017, vol. 17, no 4. p. 554‑561. DOI : 10.1016/j.spinee.2016.11.009.
  4. Herzog R. J., Corenman D. S., « Marked Variability in Diagnostic Interpretation of Lumbar Spine MRI Found »,  SpineUniverse, https://www.spineuniverse.com/professional/news/marked-variability-diagnostic-interpretation-lumbar-spine-mri-found. Site consulté le 29 novembre 2020.