Les CHU n’en font pas assez contre les conflits d’intérêts, selon l’association Formindep. L’organisation, qui milite pour une information médicale indépendante, a analysé les politiques de prévention mises en œuvre dans les 32 hôpitaux universitaires selon 20 critères, qu’elle a notés de 0 à 3.

Tous au-dessous de la moyenne

Le constat est peu glorieux : aucun établissement n’obtient la moyenne. « Ceux qui arrivent en tête sont les CHU de Toulouse, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris et...