En radiopédiatrie, les praticiens peuvent présenter différents profils en fonction de leur niveau d’expertise et de leur mode d’activité. Difficile de faire un véritable portrait-robot de ses spécialistes : « Au conseil de l’Ordre, il n’y a pas de définition d’un radiopédiatre, rappelle Catherine Adamsbaum, cheffe du service d’imagerie pédiatrique de l’hôpital Bicêtre – AP-HP. En pratique, on estime que c’est quelqu’un qui fait au moins 40 % de pédiatrie dans son activité radiologique. »

150...

Carla FERRAND