Il y a plus de vingt ans, Philippe Meyer, journaliste à France Inter, tenait une chronique quotidienne qu’il concluait invariablement par la formule suivante : « Nous vivons une époque moderne. Le futur ne manque pas d’avenir. » Cette citation s’applique bien à l’imagerie médicale de 2019 qui, inexorablement, se transforme, grossit, développe sa technicité, renforce sa place dans le système de santé et dans la prise en charge des patients. Et cela a des impacts très forts sur les structures...