Le 29 avril dernier, en pleine épidémie de Covid-19, le ministère de Solidarité et de la Santé annonçait la mise en place d’une « aide à destination des professionnels libéraux de santé en perte d’activité ». Ce coup de pouce financier devait permettre aux professionnels d’assurer la couverture de leurs charges fixes – loyers, salaires et cotisations, immobilisations et investissements, en tenant compte des revenus perçus pendant la période de confinement, détaille l’Assurance maladie dans...

Jérôme HOFF