Découvertes fortuites

Identifier les différents types de lésions fortuites de la paroi thoracique

À l'ECR 2024, la radiologue Violeta V. Nikodinovska a présenté les différentes découvertes fortuites visibles à l'imagerie de la paroi thoracique. Ces lésions thoraciques, bien que peu communes, sont difficiles à diagnostiquer.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 03/04/24 à 15:00 Lecture 2 min.

Violeta V. Nikodinovska a présenté des éléments pour identifier les différents types de lésions accidentelles osseuses et des tissus mous de la paroi thoracique. © Solenn Duplessy

Lors d’une session du Congrès européen de radiologie 2024, à Vienne, en Autriche, Violeta Vasilevska Nikodinovska, radiologue à Skopje en Macédoine du Nord, a fait un point sur les découvertes fortuites de lésions dans la paroi thoracique. Celles-ci, étant rares et peu communes, sont particulièrement difficiles à diagnostiquer, a-t-elle indiqué.

Des lésions difficiles à caractériser

Si les résultats de l'imagerie caractéristique conduisent à un diagnostic précis, un chevauchement important peut être présent à l’imagerie. Les entités bénignes « à ne pas toucher », peuvent être diagnostiquées avec confiance à l’imagerie. Dans le cas contraire, un autre travail est nécessaire, recommande la radiologue. L'âge du patient, les antécédents cliniques et l'emplacement de la lésion ainsi que les résultats des images permettront de réduire le diagnostic différentiel. « La réponse guidera la direction », affirme l’intervenante.

Identifier les différents types de lésions osseuses

Les tumeurs os

Il vous reste 74% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR