Ne ratez plus rien, inscrivez-vous à la newsletter Docteur Imago


S'inscrire
Dossier

Des soignants dans l’épidémie

Radiologues ou manipulateurs radio, à l’hôpital ou à la ville, les professionnels de l’imagerie vivent au quotidien l’épidémie de COVID-19 sur le terrain. Depuis le début de la crise, chaque jour ou presque, ils nous racontent l’ambiance des services, l’organisation bouleversée, les patients qui se succèdent, l’incertitude, l’inquiétude et la colère parfois, quand les masques et les moyens de protection viennent à manquer. Leurs témoignages dessinent la petite et la grande histoire de cette crise sanitaire.

Patrice Taourel

À Montpellier : « Nous avons travaillé dans l’urgence, vite et bien »

Pierre-Yves Brillet

À Bobigny : « L’organisation a fonctionné grâce à la solidarité entre les services »

Marie-Charlotte Lelaurin

En Corse : « L’imagerie ajaccienne s’est organisée en coordination avec le privé »

organisation des soins

À Thonon, le COVID-19 incite les radiologues à repenser les flux ville hôpital sur le long terme

Jean-Nicolas Dacher

À Rouen : « L’activité de scanner COVID se concentre désormais sur la réévaluation des patients lourds »

AFPPE

Fabien Voix : « Les manips font un sacré travail et il faudra le reconnaître »

G4

Louis Boyer : « Les radiologues restent unis dans la crise »

Mickaël Ohana

À Strasbourg : « Environ 70 % des scanners sont COVID positifs aux urgences »

Céline Hemmert, Frédérique Tresch, Marie-Claude De Pin

À Mulhouse : « Tous les spécialistes sortent de leur domaine de compétence pour participer à l’effort collectif »

Pénurie de masques

Des cabinets à l’arrêt faute de matériel de protection

François Cotton

À Lyon : « On manque de tests et de masques »

Baptiste Aubry

À Paris : « Le COVID-19 est devenu notre quotidien »

COVID-19

À Reims : « Nous nous sommes mis en ordre de bataille pour préparer nos établissements à affronter la crise »

Témoignage

Jean-Philippe Masson : « Nous avons concentré nos activités sur un seul cabinet »

Témoignage

À Nancy : « Dans mon service, toute l’activité programmée a été supprimée »

Témoignage

À Antony : « Cette épidémie n’est pas un sprint mais un marathon »

Témoignage

À Colmar, l’imagerie garde le cap tant bien que mal

Coronavirus

« À l'hôpital Bichat, nous gérons la situation au jour le jour »

Témoignage

Le coronavirus réveille les souvenirs du SRAS à l'hôpital de Tourcoing