Pierre Champsaur

« Les radiologues doivent être les garants d’une IA qui est un plus pour les patients »

L’organisme DRIM France IA, que préside Pierre Champsaur, entend mener une politique de leader dans le domaine de l’intelligence artificielle en imagerie médicale pour accompagner les radiologues. En collaboration avec les éditeurs de logiciels, il vient de mettre en place un dispositif d’évaluation des systèmes d’intelligence artificielle.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 24/11/22 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 10 min.

« La première mission que l’on s’est donnée est de faire en sorte d’aider les radiologues en leur apportant une analyse de l’offre des solutions d’IA sur les segments de la mammographie et de la détection des fractures des os longs en radiographie », explique Pierre Champsaur. © C. F.

Docteur Imago / Vous êtes président du directoire de DRIM France IA. Quelles sont vos missions au sein de cet organisme ?

Pierre Champsaur / L’écosystème DRIM France IA est composé de trois éléments : le directoire, le conseil scientifique et le comité éthique. Le directoire a pour missions de définir la politique, la stratégie de la structure, et d’accompagner les différents projets. Nous fixons le rôle de DRIM, ses objectifs et les étapes pour les atteindre.

D. I. / DRIM vient de lancer un dispositif d’évaluation des systèmes d’IA, avec des items comme le descriptif de fonctionnement, la certification, les bases de données, la performance et la validation scientifique, et les scénarios d’utilisation dans le workflow clinique. Pourquoi cette initiative ?

P. C. / DRIM France IA représente les quatre composantes du G4, et tous les radiologues représentés dans cet ensemble ont mandaté DRIM pour prendre en charge l’IA, c’est-à-dire développer et accompagner les projets en intelligence artifi

Il vous reste 93% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR