Sécurité informatique

Témoignage autour d’une cyberattaque

Vidéo En 2019, le CHU de Rouen (76) a été visé par une cyberattaque. Des experts informatiques de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), missionnés sur place, sont parvenu à régler l'incident en quelques semaines. Le chef du service d'imagerie médicale de l'établissement rouennais, Jean-Nicolas Dacher, revient sur cet épisode perturbateur et témoigne de la réaction de son équipe.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 20/06/23 à 15:00, mise à jour le 02/10/23 à 12:23

« Aujourd’hui, le cyberattaque de 2019 n’est plus qu’un mauvais souvenir. Ce n’est pas un traumatisme », témoigne Jean-Nicolas Dacher. © C. F.

Il vous reste 30% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

23 Mai

16:01

13:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

7:31

Dans le cadre d’une étude présentée dans The Lancet Digital Health, ChatGPT-4 a fourni des réponses jugées acceptables sans intervention des oncologues à des questions de patients sur le cancer dans 58 % des cas. 7 % des réponses ont été qualifiées de « peu sûres » par ces mêmes oncologues.
22 Mai

16:31

Un modèle d'apprentissage profond utilisant l'IRM injectée de type DCE distingue plus efficacement que les cliniciens les carcinomes hépatocellulaires proliférants des carcinomes hépatocellulaires non-proliférants, d'après une étude rétrospective multicentrique chinoise portant sur 355 patients et parue dans Academic Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR