Les données médicales personnelles nominatives confidentielles ne peuvent être conservées indéfiniment. C’est pour cela que la règlementation définit une durée de conservation des dossiers médicaux, certes longue, mais quand même limitée dans le temps. Ce principe de conservation limitée des données personnelles est d’ailleurs prévu par le règlement européen pour la protection des données personnelles (RGPD) et la loi Informatique et libertés. C’est dans ce cadre que la Commission nationale...

Hervé LECLET

Médecin radiologue

Consultant en organisation en imagerie médicale

Société Santopta

www.santopta.fr