Radiologie libérale

Quelles démarches pour demander des postes d’internes dans le privé ?

Tout comme les établissements publics, les structures libérales de radiologie qui souhaitent former des internes doivent obtenir un agrément. Les centres doivent établir un dossier et détailler leur projet pédagogique auprès des ARS et des coordonnateurs du DES.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 16/02/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 6 min.

L’agrément est demandé pour chaque phase de l’internat (socle, approfondissement, consolidation). L’ARS précise qu’une structure qui souhaite accueillir des docteurs juniors doit déposer une demande d’agrément au titre de la phase de consolidation (photo d'illustration). © C. F.

Pour permettre aux internes de radiologie d’explorer toutes les facettes de leur future profession, des terrains de stages se développent dans des structures libérales. La création ou le renouvellement de postes d’internes dans le privé repose sur la constitution d’un dossier de demande et l’obtention d’un agrément.
Dans l’arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine, l’article 32 - modifié par arrêté du 2 septembre 2020 – prévoit que « l'agrément atteste du caractère formateur du lieu de stage ou du praticien-maître de stage des universités pour l'accueil en stage, tel que prévu par les maquettes de formation, des étudiants de troisième cycle inscrits dans les spécialités, options et formations spécialisés transversales pour lesquelles il est accordé ».

Mêmes démarches que pour le public

Comme l’explique Antoine Feydy, PU-PH à l’hôpital Cochin - AP-HP et coordonnateur du diplôme d’études spécialisées (DES) de radiologie d'Île-de-France, les démar

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR