Partenariat entre le CHU Henri-Mondor et le CH de Provins

« C’est un fonctionnement que nous avons voulu au plus près des besoins »

Le CHU Henri-Mondor de Créteil (94) a développé un partenariat avec l’hôpital de Provins (77) pour maintenir et développer une activité d’imagerie cardiaque et d’interventionnel de niveau 1. Explications avec le radiologue Alain Luciani, directeur du DMU Fonctions images et interventionnel thérapeutique à Mondor.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 13/06/22 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 6 min.

« En tant que CHU, nous avons un devoir d’appuyer les structures du territoire qui ont besoin de nous », estime Alain Luciani. © C. F.

Docteur Imago / Le partenariat mis en place entre le CHU Henri-Mondor de Créteil et le centre hospitalier de Provins est un exemple d’organisation territoriale en radiologie. En quoi consiste-t-il ?

Alain Luciani / Le centre hospitalier Léon-Binet de Provins nous a sollicités pour l’aider à renforcer son expertise radiologique, notamment en imagerie cardiaque et en radiologie interventionnelle de niveau 1. Cela nous paraît assez cohérent avec notre projet territorial sur le périmètre du DMU (département médico-universitaire). Le CHU est un formidable vecteur de formation, d’innovations et, naturellement, d’attractivité. Nous faisons tout pour qu’il y ait du matériel de très haut niveau, des programmes de recherche et d’innovations intéressants pour les personnels médicaux et paramédicaux qui viennent se former à Mondor. Mais nous avons aussi un devoir d’appuyer les structures du territoire qui ont besoin de nous. Dans le contexte démographique compliqué que nous connaissons, ce n’est pa

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR