Norme AFNOR NFS 99-300

Une norme pour structurer la démarche qualité en imagerie médicale

La norme NFS 99-300 « Démarche qualité en imagerie médicale » définit les critères de qualité de la prise en charge des patients, sur la base du référentiel Labelix, de la décision ASN sur la radioprotection et de la charte de téléradiologie. Elle doit servir de référentiel au dispositif à venir d’audit par les pairs.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 29/09/23 à 15:00, mise à jour le 24/10/23 à 15:48 Lecture 2 min.

La norme intègre les exigences en matière de radioprotection et de justifications telles que définies par la décision de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur l’obligation de mise en place d’un système d’assurance de la qualité en imagerie (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Une référence pour les bonnes pratiques en imagerie. L’Association française de normalisation (AFNOR) a publié la norme NFS 99-300 « Démarche qualité en imagerie médicale » en juillet 2021. Ce document de 42 pages, en vente sur le site de l’AFNOR, « définit les différentes exigences attendues pour la prise en charge d’un patient en imagerie médicale », explique Jean-Charles Leclerc, radiologue à Saint-Dizier (52) et président de la commission d’élaboration de cette norme, sur le site du Conseil national professionnel de radiologie et imagerie médicale (G4). Cette commission a rassemblé des représentants de toutes les composantes de la profession radiologique, des autorités de tutelles et des associations de patients et d’usagers.

Les trois piliers de la qualité en imagerie

Concernant l’expérience patient, le contenu de la norme reprend largement celui du référentiel de qualité Labelix, indiquait Jean-Charles Leclerc dans nos colonnes en 2022. « En pratique, un centre qui se conforme

Il vous reste 72% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR