Lors de son congrès annuel, la RSNA avait souhaité organiser une session sur l’humanisme en radiologie, une thématique prédominante à l’ère des technologies toutes puissantes. « Les scénarios sur le remplacement imminent des radiologues par l’intelligence artificielle ont augmenté le stress dans notre spécialité et peuvent décourager les étudiants en médecine de faire carrière en radiologie, observe la RSNA. La perte d’autonomie, l’isolement et la déshumanisation sont des facteurs importants...

Carla FERRAND