Nouvelles technologies

À l’ECR 2024, un tour d’horizon des stratégies de réduction de la dose en scanner

Choix du kV, usage d'algorithmes de reconstruction, scanner spectral... le 28 février, à l'ECR 2024, Euthimios M. Agadakos, le président de la société grecque des manips radio a résumé les différentes approches utilisables aujourd'hui pour réduire la dose injectée au scanner.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 27/03/24 à 7:00 Lecture 3min.

« Une étude a comparé l'acquisition à temps fixe après un bolus avec l'acquisition suivant un délai spécifique au patient, et l'on voit qu'avec le délai fixe, l’acquisition manque le pic de contraste », indique le manip radio grec Efthimios M. Agadakos (photo d'illustration). © Jérôme Hoff

Alors que la technologie du scanner et les algorithmes d'intelligence artificielle (IA) ne cessent de progresser, le champ des possibles pour diminuer et personnaliser la dose de produits de contraste (PDC) iodés injectés en scanner s'ouvre toujours plus. Afin de synthétiser les approches aujourd'hui disponibles pour minimiser l’injection iodée, Euthimios M. Agadakos, président de la société grecque des manips radio est intervenu le matin du 28 février à Vienne en Autriche lors d'une session du congrès annuel de la société européenne de radiologie (ECR) dédiée aux derniers développements concernant l'utilisation des PDC.

Les PDC iodés ont un rôle crucial...

« Approximativement 40 % des 300 millions d'examens de scanners réalisés annuellement dans le monde sont injectés, et le nombre total de scans connaît une augmentation annuelle de 4 % », rappelle en introduction le professionnel de santé grec, citant une revue de la littérature parue en 2020 [1]. Dans ce contexte, les scanners inj

Il vous reste 80% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Schöckel L., Jost G., Seidensticker P. et al, « Developments in X-Ray Contrast Media and the Potential Impact on Computed Tomography. Investigative Radiology » Investigative Radiology, septembre 2020. DOI: 10.1097/RLI.0000000000000696.
  2. Kazumi A.,Takeshi Y., Rika Y., et al, « Low-voltage (80-kVp) abdominopelvic computed tomography allows 60% contrast dose reduction in patients at risk of contrast-induced nephropathy » Clinical Imaging, juin 2018. DOI:https://doi.org/10.1016/j.clinimag.2018.05.027.
  3. Rotzinger, D.C., Si-Mohamed, S.A., Yerly, J. et al, « Reduced-iodine-dose dual-energy coronary CT angiography: qualitative and quantitative comparison between virtual monochromatic and polychromatic CT images ». European Radiology. Septembre 2021. DOI : 10.1007/s00330-021-07809-w.
  4. Higashigaito K., Mergen V., Eberhard M., et al, « CT Angiography of the Aorta Using Photon-counting Detector CT with Reduced Contrast Media Volume ». Radiology: Cardiothoracic Imaging. Janvier 2023. DOI : 10.1148/ryct.220140.
  5. Zhao  Y., Hubbard L., Malkasian S., et al, « A patient-specific timing protocol for improved CT pulmonary angiography », Research in Diagnostic and Interventional Imaging. Décembre 2023. DOI : 10.1016/j.redii.2023.100036.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

16 Avr

7:33

Un arrêté du 4 avril fixe à 7 en imagerie médicale et 2 en médecine nucléaire « le nombre de médecins en exercice susceptibles d'accéder au troisième cycle des études de médecine pour suivre un diplôme d'études spécialisées, une option ou une formation spécialisée transversale, par spécialité et par subdivision. »
15 Avr

14:40

Les algorithmes d’apprentissage profond pour la segmentation par IRM de la prostate ont démontré une précision comparable à celle des radiologues experts malgré des paramètres variables, de sorte que les recherches futures devraient s’orienter vers l’évaluation de la robustesse de la segmentation et des résultats pour les patients dans divers contextes cliniques, selon une revue systématique publiée dans Radiology: Artificial Intelligence.

11:34

Le score calcique de l'artère coronaire obtenu par reconstruction basée sur l'apprentissage profond serait sous-estimé par rapport à l'image standard (étude).

7:52

L’Académie nationale de médecine a identifié les freins au développement de la recherche clinique en France tels que les lourdeurs administratives, les difficultés à obtenir des financements académiques ou encore les difficultés d’adaptation rapide aux nouvelles technologies de santé. Elle a émis 5 recommandations : limiter les délais règlementaires ou encore restructurer l’organisation des CHU autour de pôles hospitalo-universitaires intégrant des services de soins, des laboratoires et des équipes de recherche.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR