ECR 2021 Summer Edition

Les mécaniques et l’imagerie du cerveau inflammatoire

Toutes les pathologies cérébrales présentent des composantes inflammatoires, a rappelé la neuroradiologue Anne G. Osborn lors de l’édition estivale de l’ECR 2021, où elle a présenté un état de l’art en matière d’imagerie des inflammations non infectieuses du système nerveux central.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 05/07/21 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:22 Lecture 4 min.

À l’IRM, qui est presque toujours demandée de façon précoce dans l’évaluation de ces patients, le radiologue doit être alerté par des hyperintensités en T2/FLAIR dans le système limbique. © Capture d'écran ECR 2021

Jeudi 1er juillet 2021, l’édition estivale du Congrès européen de radiologie (ECR) a ouvert son programme par une session de neuroradiologie titrée « Brain on fire ». Première intervenante, Anne G. Osborn, radiologue à Salt Lake City (Utah, États-Unis), a fait le point sur la pathologie et l’imagerie des inflammations non infectieuses du système nerveux central.

Le rôle central des microglies

Pour commencer, elle est revenue sur les mécanismes de l’inflammation, en soulignant le rôle central des microglies. « Ces cellules gliales, qui ressemblent à des petites araignées assurent une surveillance immunitaire active. Pour résumer, ce sont les gardiens et les nettoyeurs du cerveau », décrit-elle. Face à l’invasion d’un élément étranger ou à une anomalie, elles s’activent et déclenchent une réponse immunitaire, régulée par les inflammasomes, des « super cellules » de différents types. Cette réaction peut être protectrice ou pathogène. « Une réaction aberrante ou mal contrôlée entraîne la lib

Il vous reste 82% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Bibliographie

  1. Carrière J., Dorfleutner A., Stehlik C., « NLRP7: from inflammasome regulation to human disease », Immunology. Epub mai 2021. DOI : 10.1111/imm.13372.
  2. Broadley J., Seneviratne U., Beech P. et coll., « Pronosticating autoimmune encephalitis: A systematic review », Journal of autoimmunity, janvier 2019, vol. 96, p. 24-34. DOI : 10.1016/j.jaut.2018.10.014
  3. PLuta R., Januszewski S., Czuczwar S. J., « Neuroinflammation in post-iscehmic neurodegeneration of the brain: friend, foe, or both ? », International Journal of Molecular Sciences, mai 2021, vol. 22, n° 9 : 4405. DOI : 10.3390%2Fijms22094405.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR