JFR 2023

L’IA prouve son efficacité dans les dépistages du cancer

Lors d'une session des JFR 2023, la radiologue Corinne Balleyguier a fait l'état des lieux des études démontrant l'intérêt des outils d'IA dans le cadre des dépistages des cancers du sein, du poumon et peut-être à l'avenir de la prostate.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 06/12/23 à 15:00 Lecture 5 min.

« Avec l’IA, on peut aller également au-delà de la détection du cancer », souligne Corinne Balleyguier, radiologue et cheffe de service à Gustave-Roussy (94). © Solenn Duplessy

Les algorithmes d’intelligence artificielle ont dans de nombreuses études prouvé leur efficacité dans le dépistage du cancer. C’est ce qu’a détaillé Corinne Balleyguier, radiologue et cheffe de service à Gustave-Roussy (94), lors d’une session des JFR 2023 consacrée au rôle de l’intelligence artificielle (IA) dans l’imagerie du cancer. La radiologue a fait un état des lieux des études évaluant le potentiel de ces logiciels dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, dans celui du dépistage du cancer du poumon et ses perspectives dans le dépistage du cancer de la prostate.

Des outils basés sur des études rétrospectives

Alors que de plus en plus de logiciels sont désormais commercialisés et validés dans le cadre du dépistage du cancer du sein, ceux-ci ont font l’objet depuis trois ans de nombreuses études rétrospectives sur de larges cohortes de dépistage, indique Corinne Balleyguier. « Les essais prospectifs commencent juste à arriver », précise la radiologue.

La machine s

Il vous reste 87% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Bibliographie

  1. Dembrower, K., Crippa, A., Colón, E., et coll., « Artificial intelligence for breast cancer detection in screening mammography in Sweden: a prospective, population-based, paired-reader, non-inferiority study », The Lancet Digital Health, 8 septembre 2023. DOI : 10.1016/S2589-7500(23)00153-X.
  2. Yoon, H. J., Strand, F., Baltzer, A. A. T., et coll., « Standalone AI for Breast Cancer Detection at Screening Digital Mammography and Digital Breast Tomosynthesis: A Systematic Review and Meta-Analysis », Radiology, 23 mai 2023. DOI : 10.1148/radiol.222639.
  3. Marinovich, M. L., Wylie, E., Lotter, W., et coll., « Artificial intelligence (AI) for breast cancer screening: BreastScreen population-based cohort study of cancer detection », eBioMedicine, 28 février 2023. DOI : 10.1016/j.ebiom.2023.104498.
  4. Lång, K., Josefsson, V., Larsson, A.-M., et coll., « Artificial intelligence-supported screen reading versus standard double reading in the Mammography Screening with Artificial Intelligence trial (MASAI): a clinical safety analysis of a randomised, controlled, non-inferiority, single-blinded, screening accuracy study », The Lancet Oncology, août 2023. DOI : 10.1016/S1470-2045(23)00298-X.
  5. Lancaster, H. L., Zheng, S., Aleshina, O. O., et coll., « Outstanding negative prediction performance of solid pulmonary nodule volume AI for ultra-LDCT baseline lung cancer screening risk stratification », Lung Cancer, 5 janvier 2022. DOI : 10.1016/j.lungcan.2022.01.002.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR