SFNR 2022

L’IRM de repos fait la lumière sur les troubles bipolaires

Lors du congrès 2022 de la Société française de neuroradiologie (SFNR), une présentation a décrit l'apport de l'IRM fonctionnelle de repos dans l'étude de la connectivité des sous-noyaux de l'amygdale chez des patients atteints de troubles bipolaires.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 23/05/22 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 3min.

« Les sous-noyaux de l’amygdale ont chacun un profil de connectivité spécifique, et ce profil de connectivité serait corrélé aux différents états d’humeur », indique le neuroradiologue Sidney Krystal. © C. F.

Quel est l’apport de l’IRM fonctionnelle de repos dans la compréhension des troubles bipolaires ? Cette question fut soulevée lors de la session « Neuroradiologie et Psychiatrie » du congrès 2022 de la Société française de neuroradiologie (SFNR). Sidney Krystal, neuroradiologue au sein de la fondation Rothschild (Paris), a présenté ses travaux de recherche dans ce domaine.

Un diagnostic délicat

« Le trouble bipolaire est une maladie fréquente puisqu’elle concerne 2 % de la population en France, soit 1,6 millions de personnes, rappelle Sidney Krystal. 15 % des patients décèdent par suicide. Le trouble bipolaire est la sixième maladie responsable de handicap. » La maladie touche les personnes jeunes. Dans la majorité des cas, le diagnostic est posé avant l’âge de 20 ans. « Le diagnostic est difficile, poursuit Sidney Krystal. C’est un diagnostic clinique, subjectif, qui repose sur une succession d’épisodes dépressifs et maniaques ou d’hypomanie. D’autres troubles y sont associés, notamment

Il vous reste 80% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
21 Fév

16:56

Le scanner à comptage photonique à très haute résolution spatiale a amélioré l'évaluation de la maladie coronarienne, permettant une reclassification dans une catégorie de maladie inférieure chez 54 % des patients, selon une étude publiée dans Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR