COVID-19

Omicron et la vaccination associés à des symptômes radiologiques moins marqués

Les manifestations thoraciques de la Covid visibles au scanner sont moins sévères et moins caractéristiques chez les patients préalablement vaccinés et chez ceux qui ont contracté le variant Omicron, selon une étude rétrospective multicentrique française publiée le 7 mars 2023 dans Radiology.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 29/03/23 à 15:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 2 min.

Dans cette figure, les auteurs de l'étude ont regroupé des images thoraciques représentatives des patients selon le variant dont ils sont atteints et leur statut vaccinal. Omicron comme la vaccination apparaissent corrélés à une moindre présence de lésions pulmonaires typiques de la Covid. © Crombé et coll. | RSNA

Alors que deux revues publiées début janvier dans Radiology soulignaient l'existence de signes d'atteinte pulmonaire moins marqués chez les personnes ayant eu le variant Omicron de la Covid-19, un article paru le 7 mars dans la prestigieuse revue américaine [1] conforte cette hypothèse. Issue d'une collaboration française, l'étude conclut qu'Omicron est associé à une moindre probabilité de signes thoraciques typiques de la maladie au scanner (Odds Ratio = 0,46, P < 0,001), de même que le fait d'avoir été vacciné avec deux doses (Odds Ratio (OR) = 0,32, P < 0,001) ou trois doses (OR = 0,20, P < 0,001).

Les scanners de 3 876 patients

Pour arriver à ce résultat, les auteurs de l'étude ont analysé les scanners thoraciques de 3 876 patients hospitalisés pour cause de Covid entre juillet 2021 et mars 2022 (âge médian de 68 ans, 43,7 % de femmes) dans 93 hôpitaux publics et privés français, et transmis pour analyse à la société de téléradiologie Imadis. Le statut vaccinal des patients, ainsi qu

Il vous reste 73% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Crombé A., Bensid L., Seux M. et coll., « Impact of Vaccination and the Omicron Variant on COVID-19–related Chest CT Findings: A Multicenter Study », Radiology, 7 février 2023. DOI : 10.1148/radiol.222730.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR