Imagerie médicolégale

44 manips tourangeaux au scanner post mortem

L’institut médicolégal du CHU de Tours dispose d’un scanner dédié aux examens post mortem depuis début 2019. Tous les manipulateurs de l’établissement sont formés à son utilisation.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 31/10/19 à 8:00, mise à jour hier à 14:08 Lecture 1min.

Depuis la mise en service du scanner dédié, l'équipe de l'institut médicolégal du CHU de Tours a réalisé 250 examens, indique Éric Jeanson. © S. B.

Depuis janvier 2019, l’institut médicolégal du CHU de Tours utilise un scanner dédié aux explorations post mortem. « Nous avons réalisé environ 250 examens dessus », a expliqué Éric Jeanson, manipulateur au sein de l’établissement, lors des Journées francophones de radiologie 2019. Lorsque le projet a été imaginé, en 2012, les responsables de l’institut médicolégal ont souhaité pouvoir profiter de l’expertise de manipulateurs radio. « Les 44 membres de l’équipe sont amenés à travailler sur cet appareil. Nous avons tous été formés », détaille le manipulateur.

« Il fallait faire vite avant l’arrivée des patients »

Jusqu’à l’installation de ce scanner, les examens post mortem étaient réalisés avant l’arrivée des malades, de 7 h 15 à 7 h 45. « Il fallait faire vite pour éviter que les premiers patients ne croisent des brancards recouverts d’un drap, se souvient Éric Jeanson. De plus, cela limitait les possibilités de réaliser les examens car parfois, l’odeur était trop incommodante ou alors

Il vous reste 37% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Sihem Boultif

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
21 Fév

16:56

Le scanner à comptage photonique à très haute résolution spatiale a amélioré l'évaluation de la maladie coronarienne, permettant une reclassification dans une catégorie de maladie inférieure chez 54 % des patients, selon une étude publiée dans Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR