Cybersécurité

« Du jour au lendemain, on était revenus à des dossiers papier »

Ciblé par une cyberattaque en 2019, le CHU de Rouen avait passé plusieurs semaines en fonctionnement dégradé. Jean-Nicolas Dacher, le chef du service d’imagerie médicale, revient sur les circonstances et le dénouement de l’incident, et livre les enseignements tirés de cette expérience.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 22/03/23 à 16:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 4min.

« Aujourd’hui, la cyberattaque de 2019 n’est plus qu’un mauvais souvenir. Ce n’est pas un traumatisme », témoigne Jean-Nicolas Dacher. CHU de Rouen

Docteur Imago / Il y a quelques années, le CHU de Rouen a été victime d’une cyberattaque. Sous quelle forme s’est présenté cet incident ?

Jean-Nicolas Dacher / L’attaque s’était produite un vendredi soir, et le samedi matin quand les gens étaient revenus travailler, tous les ordinateurs étaient corrompus. Les suffixes des fichiers avaient été modifiés et les dossiers étaient devenus inutilisables. L’attaque était un ransomware, donc il y avait des messages de demande de rançon pour que la situation soit normalisée. C’était assez angoissant. Je précise qu’à l’époque, tous les ordinateurs qui avaient été éteints n’ont pas été touchés par l’attaque. Ce fut le cas par exemple pour mon ordinateur, que j’éteins systématiquement. Une façon de prémunir d’une attaque virale serait donc de ne pas laisser son ordinateur allumé quand on ne s’en sert pas. De surcroît, ça réduit la consommation d’énergie.

D. I. / Quelle a été la réaction de l’équipe du service d’imagerie médicale ?

J.-N. D. / Pour tous

Il vous reste 82% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imagoo

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

22 Sep

16:00

Les radiographies musculosquelettiques demandées lors des rendez-vous de télémédecine ont montré davantage de résultats normaux que celles qui étaient demandées lors des visites de soins primaires en présentiel, dans le cadre d'une étude publiée dans JABFM.

13:30

Chez des patients qui avaient passé une IRM 3T de la prostate, l'utilisation du score PI-RADS v2.1 pour l'interprétation n'a pas changé les taux de mise à niveau et de rétrogradation du stade de cancer entre la biopsie ciblée et la prostatectomie radicale par rapport au score PI-RADS v2, indique une étude parue dans AJR.

7:31

Canon Medical Systems Europe a inauguré le 14 septembre son nouveau siège européen à Amstelveen aux Pays-Bas, ainsi qu'une nouvelle structure éducative : la « Canon Medical Academy Europe », annonce la société.
21 Sep

16:00

À l’hôpital, dans le public comme dans le privé, le recours à l’intérim début 2023 restait faible toutes filières professionnelles confondues : « Il atteint respectivement 0,3 % et 0,8 %, contre 1,7 % en moyenne dans l’ensemble du secteur tertiaire », indique la Drees dans une publication parue le 14 septembre.