Dossier

La radiologie défend sa cybersécurité

En 2022, les établissements de santé ont été les troisièmes victimes en France des cyberattaques au rançongiciel. Dans certains cas, les services d'imagerie ont été touchés, avec des conséquences pour le personnel et la prise en charge des patients. Face à ces menaces en évolution constante, les pouvoirs publics encouragent l'adoption des bonnes pratiques d'hygiène informatique et développent un arsenal législatif, technologique et institutionnel pour rester dans la course.

© Carla Ferrand

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 07/04/23 à 15:00, mise à jour le 04/10/23 à 11:23

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR